Mon site web évolue

On a coutume de dire que les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. Il était donc temps de changer de chaussures et de partager ma réflexion car, non, changer de site ne doit pas se faire à la légère.

Mon site web évolue

Depuis 2007, je conseille des entreprises de toute taille dans leurs choix technologiques. Le numérique nécessite une constante remise en question.

Créer un nouveau site, une nouvelle image est un moyen de rendre tangible cette mise à niveau.

On a coutume de dire que les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. Il était donc temps de changer de chaussures et de partager ma réflexion car, non, changer de site ne doit pas se faire à la légère.

Créer un nouveau site ou effectuer une refonte demande une réflexion particulière et de poser les bases. Cela passe par plusieurs questions à se poser : quels sont les critères auxquels devra répondre ce nouveau site ? Quelle sera la ligne éditoriale de cette nouvelle version de site ? Techniquement, un changement de plateforme doit-il être envisagé ?

À quels critères devra répondre ce site ?

Lors du développement (ou de la refonte) d’un site internet, la première question que je pose à mes clients est la suivante : avez-vous vraiment besoin d’un site web ?

C’est une question sérieuse. Aujourd’hui, tout le monde est en ligne. Il n’est plus nécessaire d’avoir un site internet. Avoir un site web doit être l’objet d’une véritable réflexion car un site sérieusement géré vous donnera une autre dimension… Avec le travail que cela implique.

Me concernant, je me suis posé la question de garder un site web. Après de mures réflexions, j’ai décidé de maintenir un site mais d’en modifier le format. Internet regorge de contenus et il est hors de question de proposer un contenu qui soit un nouveau copier/coller de ce que l’on peut trouver facilement ailleurs.

Depuis mes débuts, j’ai répondu à beaucoup de questions, dont certaines réponses sont encore d’actualité. Le plus souvent, je traite ces questions par écrit ou sous forme de tutoriel vidéo. Ce sont des formats qui me conviennent et conviennent à mes interlocuteurs. C’est donc ce format que je souhaite privilégier sur cette nouvelle version de plateforme.

Au delà du contenu du site, un aspect purement ergonomique et technique est prioritaire. En effet, comme beaucoup de sites, mes précédents sites avaient un défaut : ils étaient particulièrement lents. Cette fois-ci, je mettrais tout en oeuvre pour qu’il se charge rapidement.

Quelle est la ligne éditoriale ?

Puisque je réalise un énième pivot et revois (encore) mon approche, il est temps d’établir une ligne éditoriale.

Elle évoluera, c’est clair. Mais elle s’articulera dans un premier temps autour de 3 thèmes. Ce sont les thèmes pour lesquels je suis souvent sollicité : la CyberSécurité, l’Entreprenariat et la Productivité.

Au delà de ces axes de réflexion, je veux traiter ces thèmes en corrélation avec d’autres thèmes qu’on n’associerait pas naturellement de prime abord : le bien-être et l’écologie.

Pour beaucoup, le numérique est source de stress. Je suis convaincu qu’il peut en être autrement.

Techniquement, quel service pour la gestion de ce site ?

Vous avez probablement déjà recherché à créer un site web. Si c’est le cas, vous avez également entendu parler de Wordpress.

Pourquoi ? Parce que Wordpress représente 43% de tous les sites web, selon w3techs.com

Wordpress a de nombreux atouts : gratuit, facile à prendre en main, facile à étendre… Et c’est justement ce dernier atout qui représente un défaut majeur. Il est facile à étendre et il est par conséquent très facile d’y ajouter des extensions risquées.

Le risque est d’installer une extension qui soit elle-même un virus ou bien une faille exploitable par une personne mal intentionnée.

En soi, Wordpress est génial si il est maintenu à jour. Mais plus vous allez installer d’extensions, plus il sera compliqué de maintenir votre site à jour. Et donc plus il sera facile d’avoir un site faillible…

De plus, plus vous installerez d’extensions, plus le risque d’incompatibilités entre elles sera élevé.

Est-ce que Wordpress est recommandable pour la plupart des sites ? Souvent.

Est-ce que j’ai décidé de rester sur Wordpress ? Non.

La raison est simple : je veux un site qui soit fait pour du blogging, qui se charge rapidement. Initialement, Wordpress était fait pour ça, ce n’est plus le cas. Wordpress est dédié de plus en plus à la création de site web institutionnel, voire aux boutiques en ligne grâce à des outils comme Woo Commerce, etc.

Mais alors, vers quel outil mon choix s’est-il porté ?

Pour plusieurs raisons, l’outil vers lequel je me suis tourné est Ghost. Ghost en est à sa version 5 au moment d’écrire ces lignes. Ce qui lui confère un sérieux non négligeable. Surtout, il se focalise sur ce qui a fait le succès de Wordpress, mais qu’il a lui-même perdu, le blogging.

Les thèmes proposés par Ghost respectent, par défaut, les recommandations SEO (Search Engine Optimisation) pour permettre un bon positionnement sur les moteurs de recherche. Sans devoir ajouter de quelconques extensions.

De plus, le temps de chargement des sites réalisés avec Ghost me semblent être nettement plus rapides. C’est en tout cas une part de l’argumentaire de l’équipe derrière Ghost.

Quel hébergeur pour un site comme celui-ci ?

Héberger un site web peut se faire par de nombreux prestataires. Le plus connu en France est sans doute OVH, qui représente 3% de part de marché mondiale, numéro 5 au moment d’écrire ces lignes.

Pour ma part, je recommande souvent Infomaniak, un prestataire suisse que j’apprécie particulièrement pour la réactivité de son support. Infomaniak est loin derrière OVH (pour le moment) mais son approche résolument orientée green et centrée véritablement sur leurs clients m’a séduit et continue de me séduire pour l’hébergement de mes développements; depuis quelques années désormais.

Pour autant, concernant le site sur lequel vous lisez cet article, j’ai préféré l’héberger via Amazon, numéro un de l’hébergement avec 6,2% de l’ensemble des sites et applications web hébergés.

Pourquoi ? Parce qu’à mon niveau, l’hébergement d’un site peut nettement être payé à l’utilisation plutôt qu’au forfait. C’est ce qu’Amazon propose avec des performances nettement supérieures. Avec des millions de visiteurs, AWS ne serait sûrement pas aussi interessant. Mais j’en suis loin et Amazon Web Services est donc l’idéal pour un rapport qualité/prix optimal.

Je peux ainsi vous proposer un site internet qui se charge rapidement sans que cela ne coûte un tarif démesuré, à performance égale.

En conclusion

Voici donc le premier article de ce site nouveau format. Sobre, clair, facile d’utilisation. Il évoluera -je le souhaite- dans le bon sens.

Et vous, réfléchissez-vous à (re)mettre à plat votre présence en ligne ?